Tarifs de nos Consultations, Cliquez ici…

Beaucoup ne veulent pas en entendre parler et les considèrent comme des illuminés ou des charlatans. D’autres, par contre, que ce soit dans le monde des affaires, du spectacle ou de la politique, n’entreprennent rien sans les avoir consultés. Qu’on les appelle voyants, médiums ou conseils en communication, ces intermédiaires entre le monde des vivants et le monde des esprits intriguent mais ne laissent pas indifférents ceux qui les rencontrent.

Malika Bourekh est née dans l’Est de la France de père kabyle et de mère française.

Ses doubles origines l’ont profondément marquée. Sa grand-mère paternelle pratiquait une forme d’art divinatoire et de guérison spirituelle, dans la région de Tizi Rached en Kabylie (Algérie). Pourtant, jusqu’en 1989, rien ne prédestine Malika à suivre la voie de ses ancêtres.
Ses capacités médiumniques se révèlent par des flashs très précis l’ avertissant du décès de ses proches : elle voit son père accompagné de sa soeur Yasmine partir pour le grand voyage. Il lui laisse un puissant message spirituel qu’elle tente de partager avec nous à travers son roman vérité : Fille du Silence. Son père et sa soeur Yasmine décèdent quelques temps après cette vision. Malika a les mêmes visions lorsque sa grand-mère maternelle décède. Au cours des années suivantes, ses capacités médiumniques se confirment. Tout en tentant d’accepter ses visions, Malika a les pieds bien enracinés sur terre.

Les hasards de la vie la conduisent à Biarritz où elle occupe un emploi d’assistante auprès de Monsieur Bernard Marie, ex-député maire de Biarritz, dans l’ association pour le développement économique culturel et sportif du Pays Basque
En 1992, et conformément à une prédiction que lui avait faite Michèle Lemercier, célèbre médium, elle rencontre un conseil en communication, également parapsychologue et l’épouse.

C’est lui qui la poussera à travailler ses visions et surtout à les accepter malgré le trouble et la peur qu’elles peuvent engendrer. Elle exerce son art avec les vibrations de la voix, au téléphone, développant une technique qui a été depuis reprise par de nombreux professionnels, elle travaille également avec les vibrations des pierres : captant l’histoire de certains lieux chargés, elle décide de proposer gracieusement ses services pour tenter de collaborer sur certaines disparitions d’enfants…Un nouveau destin s’ouvre alors devant Malika et sa renommée devient très rapidement internationale. De nombreuses personnalités font appel à ses services et viennent la consulter en cabinet ou par le biais du téléphone.

Elle participe à l’élaboration d’un projet de loi concernant la réglementation des professions parapsychologiques car l’absence de réglementation permettait trop d’abus à travers les professions et associations dites  » parapsy « .
Elle collabore étroitement avec les instances régionales et gouvernementales pour ce projet de loi.

En vain, elle sollicite des tests scientifiques de médiumnité auprès de la Fondation Odier (Suisse), d’Yves Lignon de l’université Le Mirail (Toulouse), de Duke University à Princeton (U.S.A)

Elle a également participé à l’Académie des professionnels de l’Officiel de la Voyance www.officieldelavoyance.com pour enregistrer ses visions et travailler en équipe sur les consultations tests, c’est à ce moment qu’elle débute son travail de profilage, essentiellement sur des disparitions d’enfants.

Afin d’authentifier ses visions, en 1999, elle décide de rencontrer la presse et annonce en direct (sans aucun support ) les flashs suivants : ·

– Election de Madame Michèle Alliot-Marie à la présidence du RPR

– La tempête du 27 décembre

– Le Congrès des Chefs d’Etats Européens : en précisant le lieu d’accueil et le mois

Izys terminera cette conférence de presse en disant :  » La planète est chargée de vibrations de plus en plus lourdes, l’eau va tuer, l’eau va purifier, de nombreuses manifestations naturelles sont à prévoir, la conscience de l’homme doit se transformer !