Tarifs de nos Consultations, Cliquez ici…

MJP – Izys comment réagissez vous face à ces personnes qui usurpent votre nom professionnel en l’utilisant sur le web ?

IZYS – Je précise que je m’oppose à ces pratiques, mais nous ne pouvons transformer le monde et les individus ! Le marché du temple existe, nous sommes perdus dans cette faune sauvage et parfois destructrice :les faux prophètes, les faux voyants…..

C’est bien cela le monde d’illusion, nous approchons de plus en plus rapidement vers l’explosion d’un nouveau monde, tous les hommes ne peuvent s’élever au même niveau de spiritualité et de grâces divines, sinon nous aurions tous des ailes(rires)

MJP – Izys que pensez-vous des Guides, Annuaires qui naissent comme des champignons actuellement sur le web ?

IZYS – Mon cher MJP je tiens à vous signaler que je ne cautionne aucun de ces annuaires et guides, je pense après avoir goûté à l’un d’eux en particulier(à mes frais)que certains se servent de la notoriété des professionnels pour travailler un peu plus, donc avec le recul je pense que le but du jeu est d’abord de les faire travailler eux, mais attention il y a certainement des annuaires, guides très sérieux nous ne devons pas tout mélanger.

Ne croyez vous pas mon cher MJP qu’il existe d’autres formules pour se faire apprécier du public :

« Il y a des années, à mes débuts dans la profession, nous proposions mon mari (Thierry Jurado) et moi aux médias, aux scientifiques et à d’autres professionnels intéressés de nous tester durant au moins deux heures et ceci gracieusement. Des hauts responsables de radio internationales, des politiques, des organisateurs de salons de voyance etc….. Quelle satisfaction, pour nous voyants qui doutons toujours beaucoup de nos facultés, quelle bonheur de pouvoir se rendre à l’évidence qu’il y a effectivement quelque chose qui dépasse notre entendement d’humain bassement matérialiste ! »

Mais pensez vous que des faux voyants puissent passer des tests sérieux alors certains hélas se font passer pour « des régulateurs », ils conseillent les consommateurs, moi je suis persuadée(hélas) que c’est juste un paravent …

MJP – Avez vous une petite histoire à nous raconter, lors de ces séances tests , en sachant que vous êtes au secret professionnel, mais juste une ébauche ?

IZYS – Oui, je suis dans une vieille maison (nous dirons du Sud Ouest) avec une équipe de journalistes derrière moi, je pénètre dans cette demeure, mon corps s’immobilise, mon visage se fige : je suis comme aspirée par une porte…….vous lirez la suite dans mon prochain livre, en fait là j’ai pris conscience en effet que je pouvais capter les vibrations des pierres, c’est-à-dire, rentrer dans l’univers de plusieurs étapes de vie par le biais de ces pierres, voilà la raison pour laquelle j’ai ensuite travaillé sur le manuscrit de : FILLE DU SILENCE qui vient d’être publié et qui sera bientôt transformer en un superbe film…

MJP – 1999 les portes s’ouvrent et vous décidez de vous lancer dans le profilage, pouvez vous nous en dire un peu plus ?

IZYS – C‘est ainsi, à un certain moment de notre vie, les portes s’ouvrent, souvent à la suite de grandes douleurs, de chocs très puissants, j’ai la conviction maintenant avec le recul que je ne peux pas faire autre chose que de tenter d’apporter ma contribution aux affaires de disparitions d’enfants, je sais aussi que seul nous ne sommes rien ou si peu, donc nous devons à nouveau nous faire confiance et aller les uns vers les autres.

J’ai collaboré sur certaines affaires de disparitions d’enfants puis …… j’ai médité, prié et demandé de l’aide là-haut.

Je n’ai jamais été seule sur mon chemin j’ai rencontré Des sortes de Guides c’est ainsi que je les appelle : deux êtres qui m’ont donné des petits coups d’ailes pour que je rejoigne un état étranger afin de travailler avec certaines institutions en profilage, puis des femmes merveilleuses, je les nomme dans mon livre Fille du silence Les Princesses aux pieds nus, nous ne sommes pas seul, des tas de gens se révoltent contre ses pratiques barbares qui ramènent l’homme vers des sphères d’outre tombe….

 

MJP – Izys 1999 c’est l’année où vous faite votre 1ère Conférence de presse … ?

IZYS – C’est à la suite d’une vision de tempête effroyable que je décidais d’informer les gens autour de moi, une amie journaliste organisa une conférence de presse à Biarritz.

J’étais très impressionnée : j avais décidé de venir à cette conférence sans aucun support divinatoire, donc pas de cartes, tarots, pendule….en demandant là haut qu’ils me guident.

J’ai passé quelques heures très hautes en vibration car devant la presse (chose très rare) j’ai eu des flashs très positifs comme la prédiction du Congrès des Chefs d’États Européens, un journaliste m’a demandé si je pouvais préciser une date , j ai répondu que c’est pas évident pour moi, mais j’ai donné le mois d’octobre et j’ai donné le lieu précis.

Ensuite j’ai annoncé à la presse que c’était en effet que le début d’évènements climatiques très forts et douloureux : l’eau va purifier, l’eau va tuer…

Je leur ai précisé que je ne tenais pas à être sous les feux des projecteurs, je préfère restée dans l’ombre et pourtant j’ai déjà été menacé de mort à plusieurs reprises, mais je le répète la mort est juste un passage, comme un voyage vers un monde plus humain pour ce qui n’ont pas vécu dans la tourmente des forces obscures….

Mais ceci n’a rien de spectaculaire, nous sommes ainsi c’est une capacité comme certains sont nés avec un don pour la peinture ou le chant, vous allez me dire mais alors pourquoi tout cela : simplement pour démontrer que d’un côté il y a une réalité avec des gens qui ont ces facultés, de l’autre côté vous avez les opportunistes, les usurpateurs qui profitent du fait qu’il n’existe aucun réglementation, d’où l’intérêt de tenter d’obtenir un jour un Code de déontologie et tout ce qui va avec.

Mais tu sais, je n’ai rien inventé, des tas de voyants pensent comme moi…

En 1991 avec mon mari Thierry Jurado nous avions créé une association (l’association française pour la protection et le réglementation des professions parapsychologiques) ….des années de travail, de contacts divers et de tests, mais je crois que pour tout chose il faut attendre que ce soit le bon moment et là c’était beaucoup trop tôt. .

Nous continuerons plus tard si tu le veux bien, je suis un peu fatiguée, cette conversation réveille beaucoup de choses…